Scolarisation en milieu ordinaire

Les enfants handicapés peuvent être scolarisés dés l’école maternelle.

Chaque école a vocation à accueillir les enfants relevant de son secteur de recrutement.

Pour répondre aux besoins particuliers des élèves handicapés, un projet personnalisé de scolarisation organise la scolarité de l’élève (PPS), assorti, sur demande des parents, des mesures d’accompagnement décidées par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

La scolarisation peut être individuelle ou collective, en milieu ordinaire ou en établissement médico-social.

Scolarisation individuelle

Les conditions de la scolarisation individuelle d’un élève handicapé dans une école élémentaire ou dans un établissement scolaire du second degré varient selon la nature et la gravité du handicap.

Selon les situations, la scolarisation peut se dérouler soit :
• sans aucune aide particulière,
• faire l’objet d’aménagements lorsque les besoins de l’élève l’exigent.

Le recours à l’accompagnement par un Auxiliaire de Vie Scolaire pour l’Aide -Individuelle (AVS-I) ou un Auxiliaire de Vie Scolaire pour l’Aide -Mutualisée (AVS-M) et à des matériels pédagogiques adaptés concourent à rendre possible l’accomplissement de la scolarité.

Les Pôles d’Accompagnement à la Scolarisation des élèves Sourds (Pass)

La création des Pass (pôles d’accompagnement à la scolarisation des élèves sourds) permet de scolariser des élèves sourds et malentendants en milieu ordinaire, quel que soit le mode de communication choisi par la famille. En 2011-2012, leur développement se poursuit.

Scolarisation collective

Dans les écoles élémentaires, les Classes pour l’Inclusion Scolaire (CLIS) :
accueillent des enfants présentant un trouble mental, auditif, visuel ou moteur et pouvant tirer profit d’une intégration en milieu scolaire ordinaire. Les élèves reçoivent un enseignement adapté au sein de la CLIS, et partagent certaines activités avec les autres écoliers.

La majorité des élèves de CLIS bénéficie d’une scolarisation individuelle dans une autre classe de l’école.
Au collège et au lycée : les Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire (ULIS) :
Dans le secondaire, lorsque les exigences d’une scolarisation individuelle ne sont pas compatibles avec leurs troubles, les élèves présentant un handicap peuvent être scolarisés dans une ULIS.
Encadrés par un enseignant spécialisé, ils reçoivent un enseignement adapté qui met en œuvre les objectifs prévus par le projet personnalisé de scolarisation (PPS).
Il inclut autant qu’il est possible des plages de scolarisation dans la classe de référence de l’établissement.
À la rentrée 2011, on comptait 2 297 Ulis. L’implantation de ces unités pour l’inclusion scolaire est organisée de façon à ne laisser aucun territoire hors d’accès des élèves, en tenant compte des contraintes raisonnables de transport.
Ce mouvement se poursuit particulièrement dans les lycées professionnels.
Les Ulis sont incitées à fonctionner en réseau, notamment pour répondre aux besoins de formation professionnelle des élèves handicapés.

Partager sur Facebook!