La retraite des personnes handicapées

Les bénéficiaires de l’AAH sont réputés inaptes au travail dès l’âge de 60 ans et 62 ans (selon la date de naissance) et peuvent faire valoir leurs droits à la retraite. Ils sont, de ce fait, dispensés de la procédure de reconnaissance de l’inaptitude au travail.
Un dispositif de liaison est mis en place entre les caisses de sécurité sociale pour assurer la continuité du versement des mensualités, lors du passage de l’AAH à la pension de vieillesse.
La loi réformant les retraites a été définitivement adoptée le 27 octobre 2010 et publiée au Journal officile du 2 novembre 2010. Les salariés handicapés pourront continuer à partir à 60 ans et pourront bénéficier du taux plein à 65 ans.
Une mesure intéresse directement les personnes en situation de handicap :
– A partir du 1er juillet 2011, les assurés titulaires de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) pourront bénéficier d’une retraite anticipées à partir de 55 ans s’ils remplissent les conditions de durée d’assurance et de cotisations.
Cf. Circulaire CNAV N°2011/21 du 7 mars 2011 et Circulaire CNAV N° 2011-63 du 23 août 2011
A noter : Cette possibilité existait uniquement pour les assurés handicapés dont le taux d’incapacité était d’au moins 80%.

Partager sur Facebook!